Pourquoi le paris sur match nul est le paris préféré des suisses?

  • Mar 21, 2022

Les origines les plus lointaines des paris sportifs remontent à l’antiquité avec la civilisation grecque d’alors. De nos jours, avec la globalisation, cette pratique s’est retrouvée sur Internet et consiste à faire des mises sur les rencontres entre équipes. Il est alors question de paris en ligne. Il se décline en plusieurs variétés, dont le pari sur match nul qui est réputé comme le préféré des Suisses. Mais quelles sont les raisons qui justifient ce choix ? Découvrez.

paris sportif

La cote élevée des paris sur match nul

Comparativement à la plupart des autres paris, ceux sur match nul se démarquent par leurs cotes beaucoup plus intéressantes. En effet, la probabilité de remporter ce pari est de 30 % au moins. Toutefois, la victoire n’étant pas garantie, il est question de bien choisir les matchs sur lesquels faire ce type de pari. Les matchs amicaux, ceux entre les équipes défensives puis les matchs entre les grandes équipes rivales sont les plus employés par les Suisses dans ce cas.

Ils peuvent également partir sur la base des équipes qui marquent très peu habituellement ou encore celles qui font fréquemment de matchs nuls. En choisissant de parier sur les matchs nuls sur ce site de paris suisse, vous bénéficiez des analyses d’experts pour optimiser vos chances. Ces analyses peuvent se présenter sous forme de tableaux statistiques récapitulatifs ou de classements.

L’impartialité dans le choix d’une équipe

C’est aussi l’une des principales raisons pour lesquelles les paris sur match nul sont appréciés en Suisse. En effet, pour certains matchs dont notamment ceux de foot ou de hockey, il arrive que les équipes qui s’affrontent soient toutes les deux des équipes que vous appréciez. Dès lors, il est difficile de prendre position en faisant un choix entre les deux équipes. Dans ces cas, faire un pari sur match nul se révèle être la meilleure alternative. À travers ce pari, le parieur donne exactement les mêmes chances de réussite aux deux équipes.

Notez que les Suisses sont très à cheval sur la question de loyauté. C’est justement ce qui les emmène à être dans un dilemme au moment de parier sur une équipe dans cette situation. Le pari sur match nul apparaît donc comme un moyen efficace pour eux de rester attachés à leurs convictions tout en prenant du plaisir à miser.

Le recueil d’informations

Au-delà de l’aspect pécuniaire automatiquement associé à la réalisation de paris, il s’agit d’une pratique qui permet de se cultiver. En effet, pour optimiser leurs mises, les parieurs sont appelés à se renseigner davantage sur les équipes en jeu et les disciplines. Dès lors, ils acquièrent au fil du temps, des connaissances très intéressantes sur le sujet au point d’être de véritables personnes-ressources.

Ces connaissances concernent notamment les scores des matchs passés, les formations des équipes, les techniques réputées des entraîneurs en charge des équipes, etc. Toutes ces informations leur permettent de s’imaginer à l’avance les moments forts du match et d’en tenir compte pour réaliser les pronostics. Cette quête d’informations se rapporte parfois également à la vie des joueurs qui est suivie de très près. Cela pour relever tout événement personnel qui pourrait influencer le rendement du joueur en particulier et de son équipe en général. Il s’agit de vérifier par exemple s’il y a lieu ou non :

  • de blessures récentes ;
  • de maladies ;
  • de participations actives aux entraînements ;
  • de propositions de clubs ou équipes de grandes renommées ;
  • de querelles entre joueurs ;
  • de désaccords avec l’entraîneur ;
  • etc.

Notez que le pari sur match nul est beaucoup apprécié des Suisses, car il leur permet également d’exploiter leurs connaissances en mathématiques, probabilités, etc.

La simplicité du pronostic

Le pari sur match nul est réputé pour être très simple à réaliser. En effet, il ne demande pas de grands efforts pour établir les pronostics. De façon spécifique, en le choisissant, vous êtes dispensés des tracasseries pour définir le nombre de buts par équipe. Notez qu’il s’agit de l’une des composantes les plus compliquées à définir dans un pronostic. Pour cela, il faut se référer à l’historique des équipes en matière de buts. Cette analyse peut s’étendre sur plusieurs années et faire appel à des notions spécifiques en matière de probabilités.

Par ailleurs, le pari sur match nul se fait généralement en live après que le match ait commencé. Dès lors, vous avez le temps de relever la tendance pour faire vos prévisions pour la fin du match.

Par exemple, lorsque vous remarquez qu’une équipe est trop sûre d’elle-même avec 1 but à l’écart et que sa défense est peu solide, parier le match nul est très pratique. De même, lorsque vous venez d’assister à des attaques dangereuses qui sont susceptibles de faire égaliser un but de l’équipe dominante, vous pouvez procéder à un pari match nul. La possession représente aussi un facteur qui peut être déterminant pour réaliser le pari sur match nul. Néanmoins, cette donnée doit être prise avec pincettes et est exclusivement réservée aux véritables professionnels en matière de paris. Des actions dangereuses telles que les face-à-face d’attaquant et gardien, les penaltys manqués, les tirs sur poteaux représentent toutes de bonnes occasions pour réaliser un pari sur match nul. Une analyse minutieuse de ces occasions permet de savoir si le match finira sur un nul ou non et de pouvoir faire son pronostic.

In fine, le pari sur match nul est le préféré des Suisses pour de nombreuses raisons. Il leur permet entre autres de nourrir leur passion, de se cultiver, d’être impartiaux puis de profiter de cotes beaucoup plus élevées que la norme. C’est aussi un moyen pour eux de pérenniser les valeurs telles que la loyauté qui occupe une place capitale dans leur société.